Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 00:16

J’y ai carburé au Malbec à longueur de journée, j’en ai ramené en Baxter, j’y suis accroc. C’est qu’on se laisse envoûter par cette accroche tannique, ce rêche sur la langue, ce fruit aussi noir que son sobriquet «black wine» venu du temps des Anglais, par son élégance parfumée de violette.

 

Cahors-jounees-du-Malbec-05.10-002.jpg

 le Pont de Valentré

 

 

Ces journées consacrées au Malbec, cépage aujourd’hui partagé entre-autres par les Argentins, se déroulaient autour du Pont de Valentré, chef-d’œuvre moyenâgeux aujourd’hui classé.

Sur le pont, environ 80 producteurs s’alignaient, de quoi se faire en un aller-retour une bonne idée de la production cadurcienne.  

 

 

Cahors jounées du Malbec 05.10 006

 S'il faisait chaud, cela n'empêchait pas de déguster 

 

 

Puis, comme l’appellation a eu la bonne idée d’inviter quelques vignerons et flacons d’outre atlantique, créant ainsi une «Malbec Connexion», chacun a pu faire son tri et son choix, évaluer ses goûts…

Ce ne sont pas les Argentins qui me plaisent le plus. S’il me faut quitter les Châteaux du Cèdre, Gaudou, Lamartine ou Clos Triguédina, et autres domaines aux Malbec frais et profonds, c’est du côté de Cuenca ou de la Californie que j’irai prospecter.

 

Cahors jounées du Malbec 05.10 124

 Chardonnay du Château du Cayx

 

Un tour dans le vignoble nous a fait déguster quelques blancs, interdits à la manifestation pour cause de Vins de Pays. L’appellation qui selon le couple agronomique Bourguignon, Claude et Lydia de leur prénom, sied à de nombreux endroit aux cépages blancs, devrait en demander l’accession en AOC Cahors. Mais déjà que l’INAO leur fait des misères pour des revendications des plus légitimes, alors pour le blanc, pensez donc ma bonne dame.

Unissez-vous Cadurciens aux Banyulencs  et aux vignerons des Baux qui eux aussi se sont vus essuyer un refus court et net !

 

 Cahors jounées du Malbec 05.10 014

 

 

Revenons aux festivités qu’on ne peut que louer. Ouvrir aux consommateurs un salon en plein dans un site aussi beau prouve l’amour qu’on les vignerons pour leur vin. Amour qu’ils veulent faire partager.


J’y ai dégusté quelques domaines que je ne connaissais pas, comme le Château Chambert qui a récemment changé de main et qui évolue aujourd’hui en mode biodynamique ; le domaine du Bout du Lieu qui fait un 100% Malbec superbe nommé L’Orbe ; le Château Croze de Pys et son «Tradition» aux tanins fins et très fruités, facile d’accès ; le Château Haut-Monplaisir conseillé par Pascal Verhaegen (Château du Cèdre) qui tend vers l’élégance ; le Clos d’Un Jour et son « Un Jour sur Terre » élevé en jarres, au goût un peu brut mais plein de sève et de vie…

 

Cahors jounées du Malbec 05.10 086

 

Une petite croisière sur le Lot nous a permis d'apprécier la longévité des vins de Cahors, et démontré par la même occasion que l'on peut être professionnel tout en étant détendu. 2005, 1995 et 1985 un joli plongeon

 

 Cahors-jounees-du-Malbec-05.10-093.jpg

 

 

Ces Journées ne se passent que tous les deux ans, il faudra donc patienter.

 

Bye

 

Marc Vanhellemont

 

Partager cet article

Published by les5duvin - dans En goguette
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 28/05/2010 12:38


Quel bonheur que de lire cette chronique, Marc !
Ce « noir de Pressac » (parfois aussi noir de Pessac, par erreur), alias auxerrois, alias Côt ou Cot ... m’a toujours transporté de plaisir. Je me souviens d’une dégustation avec feu M.
Jouffreau-père de vieux millésimes du Clos de Gamot – un magnum de 1990 t’attend lors d’un prochain passage en Roussillon -, vigne plantée au début du xxème siècle avec encore quelques pieds
d’herbeumont (un hybride qui fait de bonnes bouteilles d’AOC !).
Je me souviens de flacons du Cèdre dégustés au Dieweg avec leur auteur - tu devais être de la partie aussi.
Récemment, je suis allé montrer la ville, les vignes et le Causse à mon amie, qui n’y avait jamais mis les pieds ; beaucoup de NOUVELLES plantations de malbec sur les sommets calcaires, arides
(quel est le porte-greffe ?). Que de satisfaction !
Or, ledit malbec est à l’opposé de mon grenache chéri : peu de gras, relativement peu d’alcool, un côté un peu étriqué. Mais il sait faire preuve d’élégance, il vieillit bien et il développe ces
arômes de violette qu’on adore.
Jetez au feu le merlot (dans le Quercy, s’entend), diminuez la proportion de tannat ; refaites-nous du « vin noir ».
Quant à Crozes de Py, cela fait des lustres qu’une « grande surface » belge (ouh, le vilain mot) qui sort ses griffes en rentrait des citernes entières pour faire une mise perso ma foi très
correcte. Je pense que mon prédécesseur au CERIA (Willy Bizet) y était pour quelque chose.
« Baisse la tête, fier Sicambre. Brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brûlé ». Où est Clothilde, nous souvenons-nous de Tolbiac, voyons-nous encore St Vaast, vénérons-nous St Rémi? Je
préfère la mention « mis en bouteille au domaine », plutôt que « par B quelquechose »!