Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 00:03

Le vent tourne légèrement jusqu’à sentir le souffle d’un nouvel engouement, celui-ci d’un intérêt grandissant pour les cépages anciens.

Mais, il s’agit d’une préoccupation bien occidentale, dans les ex-pays de l’Est, les cépages autochtones valent moins qu’un pet de lapin aux yeux des consommateurs. Ces derniers ne veulent boire que les internationaux qui nous ennuient de plus en plus. Enfin, qui m’ennuient de plus en plus, sauf en VO dans leur territoire d’origine ou dans quelques rares sols lointains.

 

Il faut donc des estrangers bien nés, venus avec des idées «actuelles» pour être séduits par des vignes aux noms imprononçables.

res459380 resize 884x528 2MC0x2045x6227x9180x2

 

Estelle Germain et Cyrille Bongiraud  

 

 

 

res459356 resize 884x528 2

 

À l’exemple, ce couple de Bourguignons qui est allé chercher vignoble et cave dans un endroit improbable. Estelle et Cyrille avaient envie de parcelles chargées de vignes anciennes mais avec peu de sous dans l’escarcelle. Leur regard s’est orienté vers moult destinations, avant de s’arrêter sur ce coin d’Europe orientale. Un petit village serbe qui répond au doux nom de Rogljevo constitué essentiellement de caves. 

Elles témoignent d’un passé viticole qui connu son heure de gloire durant les ravage du phylloxéra. Le vin de Rogljevo alimenta un temps les carences bordelaises par voies fluviales, ferroviaires et maritimes.

res344673 resize 884x528 2 

Aujourd’hui il reste à peine 20 ha sur les 400 ha que comptait le village au début du siècle passé. Toutefois, quelques jeunes du pays ont opté pour la vigne, mais pas le Tamjanika blanc ou le rouge Vranac impossibles à vendre dans leur pays, mais pour les Chardonnay, Merlot et autres internationaux.

Photo 148  

 

Estelle et Cyrille ont eux acheté de vielles parcelles abandonnées depuis une poignée d’années avec dessus Vranac et Tamjanika, ou encore un Gamay disparu depuis belle lurette dans le Beaujolais, qui offre de tous petits grains, un jus coloré et un vin des plus fruités, du Pinot, ils en ont aussi, dans la version serbe Burgundac.

Ce dernier entre dans l’assemblage pour moitié avec le Vranac dans la cuvée Istina.

blog 2 001 

 

Istina 2008 Francuska Vinarija Rogljevo DOO

Une robe sombre caractéristique de l’autochtone Vranac, un nez qui oscille entre les fruits rouges, les épices et les pantes aromatiques. Une bouche qui remercie l’ajout pour moitié de Pinot Noir, véritable négociateur entre les papilles et le Serbe. Très rustique, il a du caractère ! Du bien trempé, comme on aime, mais il faut néanmoins adoucir ses tanins par quelque jus plus délicats pour apprécier pleinement le tempérament de cet autochtone. Ce sont alors dégringolades d’épices qui relèvent avec maestria les compotées de fruits rouges et noirs, avalanches fruitées qui rebondissent sur le minéral bien affirmé.

 

Après fermentation, les raisins sont pressés doucement et sont mis en barriques bourguignonnes ou en cuves selon les vins. Le vin passe tout l'hiver sans aucune manipulation. On soutire les vins au printemps, après la fin de la fermentation malolactique. L'élevage dure entre 8 et 14 mois. Puis on met en bouteille si possible sans collage ni filtration.

OLI0220 

 

www.francuskavinarija.com

 

Dasvidania!

 

Marc

 

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Dans le vignoble
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 25/11/2010 17:10


Marc, une fois encore, tu as su composer un fascinant reportage et, en plus, les vins semblent valoir la peine. Quelques questions immédiates :
Dans quel quotidien financier peut-on suivre le cours international du pet de lapin ?
Comment exporte-t-on quand on vit sur ce bief éloigné du Danube ?
Comment apprend-on le serbo-croate quand on est bourguignon ?
Comment découvre-t-on les cépages locaux de l’ancien état de la confédération yougoslave ?
Comment as-tu atterri là-bas toi-même ?
Dasvidania, cela veut dire « santé » ou bien « à bientôt » ? Et sur quelle syllabe met-on l’accent tonique ?