Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 00:05

Aurait-on enterré le Champagne un peu vite, balancé la boisson de la fête avec l'eau de vaisselle de la crise, si vous me passez cette métaphore boîteuse?

Et quand je dis "on", je m'inclus dans le "on", car j'ai médit des Champagnes, l'an passé, je vous le confesse. En voyant les ventes chuter, et les prix avec elles, je me suis pris à rêver d'un Champagne, peut-être pas démocratique (ne soyons pas vulgaires), mais au moins abordable.

Est-ce parce que les prix ont plongé, justement? Ou est-ce parce que le consommateur mondial ne veut pas se priver trop longtemps de ses bulles festives? Toujours est-il que les expéditions du nectar champenois au premier trimestre 2010 sont en hausse de 17% par rapport au même trimestre de 2009.

Daniel Lorson, le porte-parole du CIVC, qui avait mal à la nuque à force de faire le gros dos, ces derniers mois, peut enfin redresser la tête: "C'est le sixième mois consécutif de hausse des expéditions". Et dire qu'il y a 6 mois, en septembre 2009,  la Champagne annonçait des ventes en baisse de -19% par rapport au même mois de 2008!

Mais comment expliquer ce retournement de tendance?

Il semble que la Champagne récolte le fruit de ses efforts en matière de grande exportation, tout d'abord; les marchés extra-européens sont en très forte hausse: +57% sur le trimestre, et même +112% au mois de mars, par rapport au même mois de 2009.

Mais l'Europe aussi redémarre, avec une hausse de 25%. Voila qu'on se remet à y buller luxueux - Cava et Prosecco n'ont donc pas pris définitivement l'ascendant sur le Vieux Continent. Certes, le gros marché français est moins bien orienté (+5%), mais c'est aussi celui qui s'était le mieux tenu l'an dernier, grâce au discount forcené opéré en Grandes Surfaces.

Cette embellie ne concerne pas tout le monde, cependant, dans la belle famille champenoise; alors que les Maisons de négoce ont le sourire (leurs ventes ont redécollé de 26% sur le premier trimestre), les caves particulières, elles, faute de réseaux de distribution et de marques aussi performants, ont vu leur chiffre d'affaires baisser de 8%.

Voila, vous savez tout. Ca s'arrose. Une flute de Crémant du Jura? Il faudra que je vous en reparle, mais c'est pour une prochaine fois...

Hervé Lalau

 

 

Published by les5duvin - dans Chiffres
commenter cet article