Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:05

Comme dans les pubs de Londres : «Last call, ladies and gentlemen» ! Le dernier verre, le dernier calice…

Dernier arrêt donc dans ce carignesque village qu’est Calce, une commune que je vous ré-invite à découvrir ou redécouvrir toutes affaires cessantes. N’oubliez pas Gauby qui, à défaut de mettre de l’eau dans son vin, y colle pas mal de vieux carignans…

 Padié-1

Jean-Philippe Padié, par lui-même

Face au bistrot du village, le Presbytère, bistrot qui fait d’ailleurs partie d’une chaîne formidable (VOIR ICI) www.bistrotdepays.com baptisée « Les Bistrots de Pays », se trouve la cave de Jean-Philippe Padié, un p’tit gars venu de la région toulousaine un beau jour du début de notre millénaire pour tâter de la vigne sur les marnes et les schistes de ces bords de Corbières. Aujourd’hui, ainsi qu’il le raconte si bien dans son site (ICI), il possède 10 ha éclatés en une trentaine de parcelles. Faut l’faire, comme disait l’ami Fernand !

 Padie.JPG 

Il suffisait d’un « i » bien droit ajouté au nom de Calce pour que naisse un matin sous la douche une cuvée cent pour cent Carignan. Oh, ce n’est pas le genre de vin à ranger au plus profond de sa cave. Juste un de ces p’tits vins juteux et fruités à souhait, à un prix raisonnable (8,50 €) un Vin de Pays des Côtes Catalanes 2009 à boire frais avec les amis un soir d’été autour d’une grillade de sardines fraîchement ramenées d’un petit métier de Port-Vendres, de celles que l’on mange en s’aidant des deux mains pour ne laisser que la tête, l’arrête et la queue. Je parle de la queue, mais si vous aimez la saucisse allez-y !

Et pour accompagnement musical, essayez Archie Shepp. Moi, j’adore.

Bon dimanche estival !

Michel Smith

 

 

Partager cet article

commentaires

Luc Charlier 19/05/2010 15:38


Le sympathique et talentueux Gérard Jacquet vient de commettre l’irréparable avec sa nouvelle « chanson d’aqui », intitulée « Boum-boum » et dont les paroles prétendent :
« Les Catalans font tous deux fois : au lit, à table et au Stade de France ; quand c’est fini, on recommence ... » (Je cite).
Comme tu dis, on fait tout trop vite !
Heureusement, Clermont va « les mettre minables » le samedi 29 mai et le caveau de famille des Porical ne s’en remettra jamais.


Luc Charlier 18/05/2010 20:58


Moi aussi, j’aime bien les vins de Jean-Philippe. Pour être honnête, beaucoup plus ses blancs que ses rouges : il réussit le prodige de donner une âme, de la finesse et de la minéralité à une
couleur qui ne trouve pas NATURELLEMENT sa place de notre côté des Corbières ... Je suis son voisin, à vol d’oiseau, tout en haut de la Coume Majou, mais ne me sens pas le talent de m’attaquer à
cette couleur. Respect donc.

Quant à Archie Shepp (avec deux p’s à la fin, STP Michel), il dit souvent que le jazz, c’est la musique classique des noirs américains. Et il a raison. En plus, il a un don incomparable pour « bend
the note » - comme on dit en anglais - avec son sax ténor. Même les grandissimes Joe Lovano, Sonny Rollins et Charles Lloyd n’y arrivent pas comme lui, pour ne parler que des dieux encore
vivants.

Ah, le vin et le jazz, qu’est-ce qu’on ferait sans eux ? Nietzsche avait raison au moins sur un point : on peut vivre sans musique, mais c’est mieux avec !


les5duvin 19/05/2010 08:25



D'accord su SHEPP (avec deux P) que j'adule au point de laisser passer une faute de frappe due à une mauvaise relecture. Que veux-tu, on va trop
vite. Michel Smith