Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 01:35

Comme Michel adore les accessoires autant que la voisine d’un copain qui fait ses commandes aux 3 Helvètes, voici un bidule qui, avec un peu de bricolage, devrait pouvoir se goupiller sur le Vinturi tant apprécié pour ses qualités organolepto-musicales. Mais on peut le fixer directement sur le goulot et rafraîchir le tiède rouge...

Les températures de service


Si les vins blancs se servent trop froids, les rouges se boivent souvent trop chauds. Les températures de services inadéquates perturbent la dégustation. Pour les premiers, rien de plus simple que de laisser la bouteille hors du seau à glace ou de réchauffer le verre dans la main ou les seins voisins. Réchauffer, c’est facile.
Par contre, l’inverse s’avère compliqué !
Du moins rapidement, jusqu’à l’invention québécoise…

Moche, mais efficace, le rafraîchisseur Ravi

-1-copie-3

Ravi, c'est ravissant


L’engin s’emboîte sur le goulot, le vin passe dedans et ressort refroidi.
Le principe reprend celui du tube réfrigérant qu’on emploie, par exemple, en distillation. Fallait y penser. En gros, le Ravi ressemble à une coque en forme de cône tronqué. C’est une structure thermos qui conserve le froid en son sein (celui de la voisine de mon copain), un serpentin en inox la traverse et relie les deux extrémités de l’objet. Il faut laisser le Ravi au congélateur durant un minimum de 6 heures avant qu’il soit opérationnel.

Son usage


Il fait passer les vins rouges d’une température ambiante de 20-22°C à une température de service de 16-18°C, et cela le temps de verser le vin dans le verre. Il y en plus une astuce, une valve. Elle permet de ralentir le débit en plaçant simplement le doigt dessus : à débit plus lent, vin plus frais. Cela fonctionne pour les rosés et les blancs, s’il ne leur faut que quelques degrés de moins ou si l’on se contente de 2 ou 3 verres.
Le Ravi reste efficace pendant 90 min après sa sortie du congélateur.
Je l’ai essayé, ça marche. Je vais le passer à mon copain, ça devrait intéresser sa voisine.

 

-4-copie-1Et discret avec ça!

 

Un objet discret à emmener au resto


Nombre de sommeliers, certes compétents, rechignent à refroidir le vin rouge commandé que vous estimez trop chaud ou n’y arrive pas.
Rappelle-toi Michel et ta patience pour réfrigérer ce Merlot en Tessin.
Alors, plutôt que de se lancer dans une joute argumentaire, laissez-le filer et sortez de votre poche le Ravi, vous en serez ébaudi et la voisine ravie.


Prix de vente : 45€, je sais tout ces bidules sont onéreux, mais demandez-le à prêter à la voisine de votre copain qui doit en posséder un, j’en suis certain.
Michel, je te passerai le mien, de la main à la main, un soir de rêveries banyulencques.

Plus d'info: www.ravisolution.com

Marc Vanhellemont

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Vu de Brussels
commenter cet article

commentaires

mauss 02/04/2010 18:15


Qu'on me dise où acheter cela sur internet, et je le fais de suite.


Marc Vanhellemont 02/04/2010 14:49


Encore un petit truc, ça marche vraiment et pour les dégustations sophistiquées, cher Monsieur Mauss, vous pouvez par exemple servir un premier verre à la température ambiante, puis un rien
rafraîchi, enfin refroidi, tout ça en trente secondes et tester par conséquent le vin de la même bouteille à 3 T° différentes. Exercice de style certes, mais réalisable et amusant.
Des gadgets il y en a des tonnes, c'est comme les verres. Mais dans la multitude, quelques inventions sont tout à fait valables. Je fais ici une réponse aux détracteurs dont vous n'êtes pas. Je
leur dirai encore, si vous le permettez, que depuis le verre INOA,les verriers ont fait des progrès tellement importants que la coquille d'œuf tronquée semble bien terne à côté du premier
Spiegelau.


Marc Vanhellemont 02/04/2010 14:39


faudrait peut-être tout lire, toutes les réponses se trouvent dans le texte!?


mauss 02/04/2010 09:52


Sérieux : quelqu'un a contrôlé la température avant et après ? C'est le seul point important et on en parle pas !
Et où cela se garde ? Au congélateur ? Il garde son froid combien de temps ?
Mais que fait la police ?


Reggio 02/04/2010 08:52


Ha!Ha ! Le top...! Dans "le Catalogue de l'Homme Moderne" que je reçois tous les mois avec une revue à laquelle je suis abonné, il y a toujours, parmi tous les trucs plus foireux les uns que les
autres, un gadget consacré au vin...le tout , bien sûr vendu avec un langage savant "nos tests prouvent sans ambiguïté l'efficacité de notre appareil"...J'adore !