Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 00:49

J'aimerais ajouter mon petit mot aux commentaires de l'ami Jim sur les grands Sauternes, à propos d'un petit domaine qui monte, et qui se trouve aussi être celui d'un copain: Château Closiot.

dyn007_original_600_470_jpeg_2615349_47b66f07ae98cc81d111c0.jpgAu Château Closiot

Je vous recommande notamment son 'Brumes de Closiot", pour une approche plus apéritive, plus légère du Sauternes. Mais ses cuvées plus classiques valent aussi le détour.

Sur mon blog perso, voici deux ans, j'avais consacré un post à ce domaine. Voici le lien: http://hlalau.skynetblogs.be/archive/2008/08/16/chateau-closiot.html

Si vous y allez, annoncez-vous et dites bien que vous venez de ma part. La maison n'appartient pas à un groupe d'assurances, ni à un financier zurichois, c'est peut-être pour ça que l'accueil est un peu plus convivial...

Bernard, Françoise, en prévision des vendanges (qui ne sont pas une mince affaire, à Sauternes), je vous dis déjà m....

Hervé Lalau

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Le coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 25/08/2010 08:30


En relisant ces lignes, je sens que leur auteur a vieilli.
(i) Tout d’abord, qu’est-ce que c’est consensuel ! Tant mieux, la tolérance n’est pas un vice.
(ii) Ensuite, il parle de lui à la troisième personne, comme Alain Delon ou Jules César. Il faut dire que je (que « il ») leur ressemble beaucoup, physiquement ... la toge et la fibule en
moins.
(iii) Enfin, j’arrive à faire en quelques lignes de la pub à des amis ... et un peu à lui-même (je veux dire à moi-même) aussi. C’est pas sorcier ! (allusion fortuite à une personnalité existant
dans un monde féérique et évoquant les grands froids ; en plus, elle joue d’un instrument de musique).


Luc Charlier 25/08/2010 08:22


Quoi, l’infâme Sirot ?
Non, c’est une blague, il s’agit d’un pote. Il avait réussi l’exercice d’équilibrisme de bien s’entendre avec l’équipe d’IVV ... et aussi celle de « l’autre bord » (* voir ci-dessous), sans doute
grâce à sa passion du vin, son sens de la dégustation et sa bonhommie personnelle.
C’est vrai qu’il est baroque et joufflu. Ah non, vous parliez du vin !
Je l’attends toujours au domaine, pour faire un tour des vignes. Quand tu veux Bernard : nous ne sommes pas loin du formidable restaurant des frères Roca (à Gérone) et Frédéric Sénéchal, sommelier
de Gilles Goujon à L’Auberge du Vieux Puits, vient de mettre notre Maury Cuvée Jolo à la carte de Fontjoncouse. Cela ne veut malheureusement pas dire que je peux vous y inviter pendant tous les
jours de la semaine – Coume Majou n’est pas le dauphin de Coutet où de Climens et l’entre-Têt-et-Agly n’a pas (pas encore ?) le prestige du confluent de la Garonne et du Ciron. Mais, si je le
demande gentiment, on vous réservera une table ... Tu me rapporteras le «doggy bag ».

* : Pour les non-initiés, il existe (existait ?) en Belgique francophone deux équipes de journalistes, et ce qui tourne autour, se réclamant du vocable Vino et se partageant les faveurs de la
clientèle et du lectorat. Les responsables de ces deux groupes entretenaient des rapports polis - on n’est pas des brutes - mais tendus. Heureusement, un certain nombre de personnes n’avaient ou
bien pas choisi leur camp, ou bien gardé des rapports amicaux avec « l’autre ».
Je pense – mais la liste n’est pas limitative – à Guido Jansegers (Château Mansenoble à la Montagne d’Alaric), à Harry Deschepper (Harry’s restaurant à Traben-Trarbach) et ... à votre serviteur.
Bernard est aussi du nombre.


Jim Budd 25/08/2010 07:32


On voir cher Bernard toujours au téléphone. Le prochain fois je prends rdv avec ce grand monsieur.