Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 00:22

Suite et fin de la démonstration: il y a une vie (et de bonnes bulles) après les Vosges...

 

Une forte personnalité


Son originalité, le Crémant d’Alsace le doit d’abord à ses terroirs : des Vosges au sillon rhénan, la géologie de la région est extrêmement variée, au point qu’on parle parfois de mosaïque alsacienne. Sans oublier des conditions climatiques  favorables. Les Vosges protègent le vignoble alsacien des influences océaniques, de sorte que les précipitations y sont parmi les plus faibles de France (à peine 500 mm d'eau par an, en moyenne). La région bénéficie en outre d’étés chauds, d’automnes ensoleillés, qui contrastent avec des hivers plutôt rigoureux. La maturation lente et progressive des raisins qui en découle favorise l'apparition d'arômes d'une grande finesse.
La belle palette de cépages à la disposition des élaborateurs alsaciens permet d’offrir une gamme de produits d’une belle variété. Ces cépages sont au nombre de 6:

•Le Pinot Blanc, le cépage le plus utilisé pour les blancs de blancs, est à la base de Crémants à la fois délicats et ronds.
• Le Riesling apporte aux cuvées élégance, vivacité et fruité.
• Le Pinot Gris est apprécié pour sa richesse et sa belle structure.
• Le Chardonnay,  plein de race et de légèreté.
• le Pinot Noir est à l’origine des Crémants d'Alsace rosés et des blancs de noirs, mais aussi de nombreux assemblages (notamment avec le pinot blanc) ; il leur apporte son élégance, sa structure et son fruité charmeur.
•l’Auxerrois, venu de Lorraine, est un cépage dont on tire des vins aromatiques et souples, à l’acidité plutôt faible ; il est souvent utilisé en complément du le pinot blanc, avec lequel on ne doit pas le confondre.


Normes de production


Principaux critères d’homologation du Crémant d’Alsace, selon le décret du 20 février 2002.

• Les raisins blancs ou rouges doivent être issus de l'aire de production délimitée des vins d'Alsace
• Avant la récolte, les viticulteurs sont tenus de souscrire une déclaration préalable à la mairie, qui permet d'identifier les parcelles destinées à la production de Crémant d'Alsace.
• Les dates des vendanges sont fixées par le Comité Régional d'Experts des Vins d'Alsace. Les raisins doivent être récoltés manuellement, transportés dans des récipients contenant moins de 100 kg et mis entiers dans le pressoir. Les raisins destinés à l’élaboration des vins portant l’appellation « A.O.C. Crémant d’Alsace » sont vendangés plusieurs jours avant ceux destinés aux vins portant les appellations «A.O.C. Alsace» et «A.O.C. Alsace Grand Cru». 

• Chaque lot de vendange doit présenter une maturité convenable, et notamment une richesse minimale de 145 g de sucre par litre, soit un titre alcoométrique en puissance de 8°5.
• Le rendement annuel maximum de l'A.O.C. Crémant d'Alsace est le même que celui de l'A.O.C. Alsace (80 hl/ha).
• Le rendement au pressoir doit être de 150 kg pour 100 litres de moût destiné à l'élaboration de Crémant d'Alsace, avec obligation de séparer les vins de "rebêche" qui doivent représenter au minimum 3 % de la quantité ayant droit à l'appellation.
• Les installations de réception et de pressurage de la vendange doivent faire l’objet d’un agrément spécial de la part de l’INAO.
• Les vis d'Archimède et les chaînes sont proscrites au pressoir.
• La tenue d'un carnet de pressoir est obligatoire.
• Le Crémant d'Alsace doit être élaboré par une seconde fermentation en bouteilles exclusivement en Alsace. Le tirage correspondant ne peut avoir lieu avant le 1er janvier de l'année qui suit la récolte. Le vin doit rester sur ses lies  au moins 9 mois.
• Les vins revendiqués en A.O.C. Crémant d'Alsace sont soumis aux contrôles analytiques et organoleptiques prévus par la loi en matière d'appellation.
• Les vins portant l’appellation «A.O.C. Crémant d’Alsace» sont commercialisés complétés de mentions suivant leur composition. Ces mentions sont Blanc de Blancs, Blanc de Noirs, Brut, Millésimé, Rosé, Sigillé. La mention de cépage est autorisée si 100% du vin est produit avec ce cépage.

Effervescence… économique


Le Crémant d’Alsace a le vent en poupe. On compte aujourd’hui plus de 500 producteurs, et cette AOC représente aujourd’hui le quart de la production régionale des vins d’appellation ; les volumes sont en hausse régulière: 214.946 hectolitres en 2004, 235.705 hectolitres en  2007, 248.000 hectolitres en 2008…
Les ventes, elles, ont plus que décuplé en 25 ans, passant de 2,2 millions de bouteilles en 1982 à près de 30 millions en 2008. Le Crémant d'Alsace est aujourd’hui, et de loin, le premier vin effervescent d’AOC vendu sur le marché français, avec une part de marché de 28,8%; à titre de comparaison, la Clairette de Die représente 14,7% de ce même marché, Saumur 14,1% et la Blanquette de Limoux 11,4% (données 2006).
L’exportation, qui ne représente encore que 10% des volumes expédiés, est également  bien orientée.

Prochain défi: la consolidation des marques (pas encore au niveau des grandes maisons de Champagne  ou du Cava) et montée en gamme de certaines cuvées pour établir de vraies locomotives qualitatives. Les Alsaciens peuvent le faire.

Hervé Lalau

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Un peu d'histoire
commenter cet article

commentaires