Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 14:24
Marc-Beaufort1-copie-1.jpg


Je n’avais jamais pensé à un chiffre porte-bonheur, les pattes de lapin, c’est pas vraiment mon truc .

Toutefois, le 5 vient de s’imposer ! Suis né en 55 du siècle passé, gamin j’ai adoré le Club des 5, à la maison on est 5, voilà que je rejoins le blog des 5…

Côté vin, ça a commencé tôt avec une première cuite à 5 ans, sur la rive allemande de la Sûre. J’y faisais du camping avec mes parents. Mon père ne m’a jamais interdit de tremper mes lèvres dans un verre de vin. Ce soir-là, dans le feu de la conversation, il ne s’était rendu de compte de rien. Voilà l’endroit, certes peu glorieux, où il faut chercher l’origine de ma passion.
Plus tard, durant ma vie d'étudiant, la bière a pris le dessus. J’ai même entamé des études d’ingénieur brasseur, c’est dire. Y avait trop de maths ! Je me suis enfui pour embrasser la carrière de prof de sciences. Ça, ça m’aide encore aujourd’hui.

Journaleux, je ne le suis devenu qu’après une longue étape commerçante, bien caractéristique de la Belgique. Les collèges bruxellois ne voulant pas de moi pour cause de surnombre de profs, j’ai repris, pour gagner des sous, une baraque à frites. J’y suis resté de nombreuses années, ça m’a appris le contact.

Parallèlement, vers la fin des années 80, je suivais des cours du soir d’initiation à la dégustation et à l’œnologie. C’est là que j’ai rencontré de futurs sommeliers et importateurs encore actifs aujourd’hui. Moi, je faisais ça pour le fun, ce sont mes potes qui m’ont suggéré d’en faire un métier. "Lequel, les mecs?", leur ai-je rétorqué. "Journaliste ? Surtout pas, j’aime pas écrire ! "

Du moins, je n’aimais pas, ça me flanquait la trouille. Vers le milieu des années 90, un de mes potes de cours, Daniel Marcil, devenu sommelier et participant aux dégustations d’In Vino Veritas, m’y a fait inviter. Une année plus tard, Philippe Stuyck, le rédac' chef, m’a proposé d’écrire dans sa revue. Mon premier papier sortait quelques temps après, un accord aventureux du Comté et de quatre vins, dans la rubrique «Le Corbeau et le Pinard».
Allait suivre, un article sur le Vin Jaune. Après ça, j’étais rassuré.

Et me voici propulsé blogueur, quelle bonne blague. Heureusement, je me sens bien entouré, que des caractères !
Ça va être super !

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Famous 5
commenter cet article

commentaires

Lincoln Siliakus 20/04/2010 11:45


Bonjour Marc, il y a un autre photo de vous sur http://terredevins.com/blogs/vinosolex/