Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 15:55
Ne sachant ni que faire, ni que boire, en ce jour du Seigneur, je me suis souvenu de flacons ramenés des cimes alpines lors d’un concours de vins de montagne. Que boire, c’était trouvé, que faire, en ouvrir un, pardi !

Mon choix se porta sur un vin de la commune d’Arvier. Arvier est un petit village du Val d’Aoste, perché à 800 m d’altitude. Sur l’autre rive de la Doire Baltée, le torrent local, gît un petit vignoble qui escalade plein sud la Combe d’Enfer. La coopérative qui exploite ces vignes répond au joyeux nom de Coopérative de l’Enfer; elle a été  fondée en 1978

scene-de-vendange.jpgVendanges en Enfer

Pourquoi l'Enfer?

Parce que le microclimat qui règne-là a de quoi rôtir les plus fervents. Amphithéâtre rocheux coiffé d’un surplomb, il garde la chaleur, l’amplifie. Et comme tout s’y fait à la main, il y a de quoi se déshydrater. Jusqu’à se jeter dans l’eau sombre et tumultueuse de la Doire Baltée, un enfer quoi !

Qu’y cultive-t-on ?

Essentiellement du Petit Rouge. C’est un cépage autochtone, assez rustique et pas mal répandu dans la région valdotaine. Ses vins développent de jolis arômes fruités quand comme ici, il est conduit sur fil en guyot. Ailleurs, en pergolas, ça se rapproche plus de la bibine que de la bénite…

Enfer-d-Avier-004.jpgL'enfer attire les chats noirs, à ce qu'on dit...

La Coop d’Enfer tire une petite gamme de ses 6 ha, dont celui qui me rafraîchit le palais. Enfer 2005  DOC Enfer d’Arvier Vallée d’Aoste d’un beau rouge qui rougeoie comme les braises les pus chaudes, un nez de confiture de fruits rouges au boisé un rien brûlé, une bouche friande sensuelle et fraîche, à la bouche aussi agréable qu’à la vue la beauté du diable.
C’est pas connu, mais ça en jette sur une table.

Marc Vanhellemont

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Le coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Célia 05/05/2010 16:35


Ca y est, je l'ai goûté et apprécié ! J'en ai moi aussi ramené en France par conséquent...


Célia 03/03/2010 13:46


Super, je suis en vallée d'Aoste pour deux mois, et, après une dégustation de rouge que je n'ai pas apprécié dans un resto (pourtant choisi par des gens du coin), je vais essayer de trouver ce vin
là, qui me fait bien envie ;-)
Merci pour cet article !


Jim Budd 28/02/2010 17:13


Marc. Le chat noir aussi nomme _ 'Modération' sans doute!