Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 00:05

Invité chez Reine Sammut à Lourmarin, en Luberon, quelques bulles me furent servies. Apéritif classique d’Étoilé auquel on ne prête guère attention. Pourtant, à quelques centimètres du nez, voilà qu’il nous interpelle par son vineux, sa fraîcheur, sa netteté. La bouche confirme, pleine de sève et de fougue, elle coupe court à la conversation. C’est d’elle qu’on parle maintenant et c’est Guy Sammut, le mari de Reine, qu’on interroge sur le pourquoi de cette bulle non-conformiste. Sa réponse simple nous agrée : «Les grandes Maisons, c’est bien, il faut en avoir à la carte. Mais les Champagnes des petits propriétaires ont de l’originalité,  du caractère et une présence, qui plaît vraiment à l’amateur de bulles.» (La Fenière www.reinesammut.com )

guy

Photo Jacques Perrin (Cavesa)


Voici donc quel était l'objet de notre bonne fortune:

 

Brut Nature Pinot Noir Zéro Dosage Andrée et Michel Drappier

La robe blanc vert à reflets mordorés présente une multitude de bulles très fines aux nuances nacrées s’égrainent en chapelets continus.

Le nez offre un bouquet délicat de fleurs déjà sèches qui donne une impression évanescente. Le grillé qui suit amplifie cette ambiance désuète. Elle ne dure qu’un moment, elle nous dit de prendre notre temps pour mieux apprécier la fanfare de fruits qui déboulent avec force et puissance.

La bouche pleine de sève emporte les fruits sentis dans un bouillonnement des plus vivants, soupe de secs et de charnus où se mêlent noix et cerise, raisin et pêche, amande et groseille blanche qui coule sur un biscuit de seigle légèrement beurré et repose sur une assise minérale à la résonnance cristalline. Une gelée de coing apporte quelques rondeurs à la structure stricte. Bien sec, il désaltère et met en appétit.

 Brut nature 003

Brut nature, qu'on vous dit...

 

Tout est écrit sur l’étiquette, Zéro dosage parce sans dosage, sans ajout de liqueur d’expédition lors du dégorgement. La majorité des champagnes contiennent entre 8 et 14 g de sucre, les styles « Brut Nature » comme celui des Drappier n’en ajoutent pas ou pas plus de 2 ou 4 grammes/litre selon les producteurs.

Pinot Noir pour 100% de ce cépage rouge à jus blanc qui pressé et égoutté directement ne colore pas le moût. Nature peut l’associer aux vins à très faibles contenance de SO2.

Quand on met tous ces paramètres ensemble, cela donne une bouche sans aucune complaisance; elle est stricte, aromatique, dense et droite, sans fioriture, ni arrondi.

Pour arriver à ce résultat, il faut une matière première saine et mûre !

Les pinots noirs sont issus de vieilles vignes plantées plein sud dans un coteau calcaire du Kimméridgien. Le Brut Nature mature durant 3 ans sur lattes.

 Drappier - Cave 200 000 bouteilles

D'autres flacons vous attendent...

 

Pour l’accord, il se sert à l’apéritif accompagné de tapas variés, il est puissant, on peut y aller… Il accompagne les repas, tout un menu pourquoi pas avec toutefois des unions plus heureuses avec les coquillages, les poissons, les viandes blanches, les champignons, les fromages. 

 

www.champagne-drappier.com

 

Tot ziens!

 

Marc

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Le coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Philippe 24/07/2010 09:04


Je retiens dans la description de ce champagne extra-brut l'expression "légérement beurré" ... ben oui, parce qu'après il faut encore conduire!

D'ailleurs la sagesse populaire nous l'apprend: "Comme la tartine, l'ivrogne tombe toujours du côté qui est complètement beurré!"

Ph


Luc Charlier 24/07/2010 08:48


En parlant de bulles, je ne peux résister à celle-ci. Elle me marche malheureusement pas en traduction française :

A citizen reported to the police he had witnessed something rude out there on the village pond. After a short investigation, the case was sent to court.
The president asked Donald, the fierce drake, what actually he had done.
- “ Your honour – he replied – nothing at all! I’ve been swimming around, gently paddling, using my webs, taking a plunge, blowing bubbles in the water and generally having a peaceful time.”
- “And you - continued the Juge, addressing another duck – what do you say ?”
- “Well, I would confirm. We, ducks, have a habit of swimming around peacefully, watching the ducklings in our trail, eating worms and blowing bubbles in a pleasant way.”
Then, the president pointed at the third duck attending:
- “And you, what’s your name ?”
- “Bubbles, your honour” was his answer.


Luc Charlier 23/07/2010 15:32


Quand le champagne redeviendra du vin,
Il n’y aura plus de mystère,
Nous en boirons jusqu’à être pleins,
Mais nous nous serons morts, mon frère ...

Sur un air de Vigneault