Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 00:09

Premier jour de dégustation au Concours des Citadelles du vin, à Bourg en Gironde. Ambiance sympa, les dégustateurs sont en majorité des oenologues, mais du genre ouvert, en tout cas à ma table. Marc serait content, lui qui nous racontait vendredi ses déboires à Baux. Notez que cette fois-ci, c'est moi le président de table...

J'aime assez la philosophie générale du concours qui cherche à primer des vins qui donnent du plaisir au consommateur. C'est assez subjectif, évidemment, mais bon, mettre ainsi le consommateur final au centre des préoccupations est pour le moins intéressant.

Que retenir de notre première session?

Une série de rouges du Languedoc, assez disparates, du plus fruité au plus austère. Pas mal de 2007. Et puis, ensuite, une série de rouges grecs d'une belle homogénéité. Malheureusement, pas dans la qualité. Boisés redoutables (vieux foudres?), acidités mal fondues, quelques vins vraiment terribles. Plus intéressants, à mes yeux étaient les écarts entre les dégustateurs. Sur un même vin, certains notent "bel équilibre", et d'autres "déséquilibré". Les notes moyennes vont de "très bon" à "satisfaisant" (ce qui, en langage OIV, veut dire "médiocre").

Je précise que nous ne connaissons pas la provenance des vins avant de les déguster, ce n'est qu'après qu'on nous la donne.

La morale de l'histoire? Heureusement qu'on est 5 à la table, l'unité de compte n'est pas le dégustateur, c'est la table dans son ensemble.

J'aimerais parfois pouvoir rediscuter de tel ou tel vin quand une note le plombe et que les 4 autres s'accordent sur sa valeur, mais le système ne le permet pas, le temps que je reçoive les fiches, on est déjà passé à un autre vin.

Voila, en quelques mots, le vécu d'un président de jury. Ce n'est pas Cannes, ici, nos stars sont anonymes. Je veux parler des vins, dont nous ne connaîtrons jamais l'identité, mais aussi des dégustateurs.

Pas de Parker, pas de Bettane, pas de Johnson, pas de Jancis à ma table, ni même aux autres, mais des praticiens du vin blanchis sous le harnais, et quelques journaleux comme moi qui font de leur mieux pour comprendre les vins et leur donner leur chance.

Bien sûr, on posera la question de la sélection de vins - il n'y en a pas, c'est le producteur qui décide de s'inscrire ou pas, ou encore celle de la sélection des dégustateurs.

Mais vu qu'ils acceptent des gens comme moi...

A plus...

Hervé Lalau

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by les5duvin - dans En goguette
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 18/05/2010 12:46


Comme Briton, on peut faire mieux! J'ai pour excuse de ne pas du tout être cinéphile et de penser que le 7ème art n'en est pas un, même si certains films atteignent à une forme d'esthétique, je
n'en disconviens pas.


Hervé 18/05/2010 12:28


C'était Groucho Marx, mon cher Luco.


Luc Charlier 17/05/2010 08:06


Ouaip, je ne sais plus quel Britannique aurait dit qu'il n'aimerait pas faire partie d'un club qui soit assez nul pour l'accepter comme membre!