Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 16:56
C’est notre copine du Monde, la très engagée Sandrine Blanchard (1)  qui va être contente. J’espère que son rédacteur en chef, soucieux que le grand journal de référence qu’était le Monde d’Hubert Beuve-Méry, mis à mal depuis quelques années par une ligne éditoriale «politiquement correcte», la pressera d’interroger le Professeur David Khayat, ancien président de l’INCA, chef du service d’oncologie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière qui vient de déclarer dans le dernier numéro du Nouvel Observateur:  «Le vin n’est pas cancérigène».
Pour vous, chers lecteurs, puisque je suis un vieil abonné du NO, donc une sorte d’actionnaire méritant, je reproduis in extenso l’interview de David Khayat pour mettre du baume sur votre cœur si souvent agressé par les «visages pâles» et tous les «Sots d’eau vindicatifs».

Cancer_-Ce-qui-va-changer-pour-les-malades1_articlephoto.jpg
David Khayat

NO. – Il y a un an, l’Institut National du Cancer (INCA) soutenait que le premier verre était cancérigène. Pas vous ?
 
David Khayat.- Non, je maintiens ma position. Je me suis appuyé sur toutes les études scientifiques recensées par le World Research Fund (WCRF). Sur les 28 qui ont évalué les risques de cancer de la bouche des consommateurs de vin, 14 étaient utilisables : 9 d’entre elles montraient que les buveurs excessifs risquaient plus de cancers que les modérés, mais 5 disaient l’inverse ! En les regroupant, on arrive à la conclusion que les buveurs excessifs auraient 2% de risques supplémentaires de cancer de la bouche par rapport aux buveurs modérés. C’est dire qu’entre les deux groupes il n’y a que l’épaisseur d’un trait. Par ailleurs, on ne comptabilise que 12000 nouveaux cas en France par an sur 66 millions d’individus. Alors, si le vin était cancérigène au premier verre, il est évident que l’on en verrait beaucoup plus !
 
NO. – Vous en concluez donc que boire du vin n’est pas dangereux ?
 
David Khayat.- Je conclus avec certitude que, contrairement à ce qu’affirme l’INCa, le premier verre n’est pas cancérigène. Ceci d’ailleurs a depuis été confirmé par le Haut Conseil de la Santé Publique. Mais, surtout, d’autres études plus récentes ont montré que dans 60% des cas, le cancer de la bouche a pour origine un virus, le papillomavirus, le même que celui qui est à l’origine du cancer du col de l’utérus. Cette découverte rend finalement caduque toutes les études. Et la situation est peut-être la même pour les cancers du colon, du sein ou même du foie, où seul l’excès d’alcool – au-delà de 30 grammes d’éthanol par jour – entraînerait une augmentation par ailleurs très faible (1 à 6% du risque).
 
NO. – Quelle consommation préconisez-vous ?
 
David Khayat.- 2 verres par jours pour les femmes et 3 pour les hommes, vin rouge blanc ou champagne. S’il est faible en alcool et en sucre, c’est encore mieux, comme par exemple le champagne extra-brut. Car il faut savoir que 3 verres de vin contiennent entre 5 et 6 grammes de sucre et que cela à des effets délétères : il provoque de l’embonpoint, dans lequel se nichent des adipocytes qui secrètent des hormones femelles favorisant les cancers du sein. On y trouve aussi des substances qui stimulent la croissance des cellules cancéreuses (IGF-1) et qui provoquent, en plus, un risque de diabète.
 
(1) Voir la chronique berthomesque du 16/04/2009 «La complaisante Sandrine Blanchard du MONDE («Le vin est un alcool, donc cancérigène»), est-elle le double féminin de Gérard Blanchard?»  http://www.berthomeau.com/article-30304997.html

Partager cet article

Published by les5duvin - dans C'est grave - Docteur
commenter cet article

commentaires

hector 02/03/2010 08:43


voilà qui est pour réjouir mon cher Michel, n'est-ce pas?
bonjour à toi, ton épouse et ta joyeuse équipe des 5 du vin!


Michel Smith 28/02/2010 14:54


Du coup, j'boirai un verre de plus ce soir !


Hervé 27/02/2010 17:44


C'est courageux de sa part de ne pas hurler avec les loups - surtout les loups des labos pharmaceutiques.
Je doute que Mme Blanchard change d'avis - entre le journalisme et l'engagement, la pasionara a choisi depuis longtemps son camp.