Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 18:54

PichonLonguevilles

 

Pour nos amis non anglophones, voici le texte de Jim dans la langue de Molière, ou plutôt, de Messier...

C’est le moment de faire le point. Des caisses de Lafite s’échangent aux alentours de 15.700 euros et celles de Latour pour 13.000. Petrus, Le Pin et Ausone iront certainement beaucoup plus haut. Pensez à un prix et multipliez le par deux, c’est le principe.


Si l’on excepte les bouteilles bues par les millionnaires chinois et autres vedettes du football en mal de sensations après avoir été éjectées du Mondial, les grands Bordeaux rouges sont aujourd’hui surtout achetés au titre d'investissement.


J’ai le plaisir de vous annoncer que pour mieux refléter cette nouvelle réalité, deux vénérables institutions bordelaises, le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux) et l’UGC (Union des Grands Crus) vont très bientôt changer de nom. Le premier juillet, ils deviendront respectivement le Crédit d’Investissement en Vins de Bordeaux et l’United Group Capital.


Actuellement, ces deux organismes planchent conjointement sur un lexique des investissements vineux. Les 5 du Vin ont pu se procurer un avant-projet  de ce travail.


Les vignerons y sont à présent qualifiés de créateurs d’actifs (asset creators).  Les égrappoirs deviennent des effeuilleurs d’actifs («asset strippers»), en référence aux effeuilleuses de cabaret. A partir de 2011, les dégustations en primeur deviennent  la Wine Asset Class Convention, et les critiques vineux sont rebaptisés  «analystes d’actifs». Dorénavant, les Second Vins s’appelleront «Dérivés», les Troisièmes et Quatrièmes  Vins, «Obligations pourries» (junk bonds).


D’ici à la fin de la décennie, la plupart des 61 Grands Crus Classés seront probablement produits aux fins d’investissement; c’est pourquoi  des cours de finance vont être proposés aux vignerons – pardon, créateurs de valeur – qui souhaitent se positionner sur ce marché.
Même si, comme les sardines de la fameuse histoire de Simon Loftus (Anatomy of the Wine Trade: Abe's Sardines and Other Stories), les vins seront rarement consommés, il est crucial qu’ils se montrent à leur avantage lors de la Wine Asset Class Convention, puisque c’est là que les notes des analystes fixeront les prix du marché.


Les actifs présentés en primeur devront avoir une robe profonde, des arômes de moka et de noix de coco, une bonne dose de fruits noirs  et de goudron, une structure veloutée et entre 13° et 13,5° d’alcool. On veillera à ne pas dépasser les 14°, car ceci n’est pas du goût de tous les analystes, ce qui peut faire baisser la cotation.


Les créateurs d’actifs veilleront également à ce que leurs actifs aient une durée de vie de 49 ans. Idéalement, ils devraient être parfaits pendant les 49 premières années, puis complètement passés à la fin de l’année suivante – en effet, les  actifs ayant une durée de vie inférieure à 49 ans sont classés comme actifs défectibles («wasting assets»), et les gains éventuels à la revente ne sont pas imposables.

 

1stGrowthassetgens Nouveau Premier Grand Cru Classé 'asset generator' en construction

 Jim Budd

Partager cet article

Published by les5duvin - dans Vu d'Albion
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 29/06/2010 19:49


Perfect translation, Hervé !


Jim Budd 29/06/2010 19:41


Merci pour la traduction, Hervé!