Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 10:07

Le Corbières 2008, «Aux Temps d’Histoire» du Domaine du Grand Arc fait partie de ces cuvées «à histoires» comme on aime en rencontrer de plus en plus de ce côté-ci de la Méditerranée. «Un Carignan pure race» ! clame son auteur, arrivé dans les Corbières en 1990. Diantre! Les 5 cuvées de Corbières rouges créés par Fabienne et Bruno Schenck sont le fruit d’une passion pour une région – celle qui va de Cucugnan, où sont les vignes, à Padern, où ils résident – dans une partie de l’Aude qui voisine les Pyrénées-Orientales; dans un décor pierreux où seule la vigne peut faire vivre une famille, avec un peu de tourisme, il est vrai. Comme les chambres d'hôtes que proposent les Schenck dans le village de Padern.

Smith-0489.JPG

Première histoire, celle d’un conte monté de toutes pièces par Alphonse Daudet dans les Lettres de Mon Moulin. Lisez ICI la petite histoire du Curé de Cucugnan. Et profitez-en pour découvrir ce village insolite où le petit théâtre Achille Mir propose «Le Sermon du curé de Cucugnan» non loin des ruines du Château de Quéribus, une des plus belles ruines Cathares.

La seconde histoire concerne le Corbières «majoritairement carignan» comme il faut dire pour être conforme avec la législation des appellations. Les carignans qui nous concernent ont été plantés par Adrien Coste en 1875, juste après que le phylloxera eut ravagé le Sud. Son fils Louis repris la vigne en 1902, puis son petit fils Lucien qui proposa à Bruno de l’acquérir en 1999 afin d’éviter son arrachage. «Trésor si rare, explique Bruno Schenck, que j’ai apporté à mon tour tous mes soins pour transmettre au 21 eme siècle le vin d’une vigne dont les racines relient trois siècles».

Smith-0490.JPG 

Belle tenue en bouche, le vin est droit, minéral, tendu, très équilibré, il semble boisé, mais c’est souvent les notes de garrigues qui donnent cette impression. Comme toujours, il gagne en majesté une fois décanté ou conservé au frais avec un bon niveau d’air dans la bouteille. Mais si j’étais vous, j’attendrais 5 années de cave, au moins, avant d’ouvrir ce flacon tant il me semble encore pas tout à fait prêt. Environ 3.000 bouteilles ont été produites avec le millésime 2008. Le prix? un peu moins de 13 €, ou un peu moins de 26 € en magnum.

Michel Smith

Partager cet article

commentaires

Hervé 10/10/2010 10:49


La plupart des gens sont persuadés que Cucugnan est en Provence à cause de Daudet, qui n'a jamais été sur place, mais qui a aimé l'allitération du nom.

Un petit bémol, tout de même, sur une dizaine de km, le nord des PO est languedocien, ou Gavach, jusqu'à La Tour de France (d'où son nom), de même que le Fenouillèdes. Ils étéiant déjà français
avant que le Roussillon ne soit réuni à la France. On n'y a jamais parlé catalan. Alors, n'en déplaise aux régionalistes, on ne peut parler de "Catalogne Nord" à leur sujet. Mais plutôt de
"Languedoc Sud".