Présentation

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Recommander

Dimanche 4 mars 2012 7 04 /03 /Mars /2012 08:27

C’est l’ami Pousson, Vincent de son prénom, qui m’y fait penser en me conduisant sur son blog Idées Liquides et Solides, ce qui, au passage, est à chaque fois une bien belle occase d’évasion que je vous invite à ne manquer le moins possible. Marrant comme, à peine né, ce blog s’installe déjà dans les « presque classiques » de la Toile… De toute façon j’allais vous en causer de ce Carignan Day et je crois même que je m’y étais engagé publiquement dans un de mes derniers postes. Donc, commencez par lire Vincent et revenez me voir pour lire la suite.

P2290024.JPG

Chez Pierre Cros, à Badens, près de Caarcassonne, Rugby et Carignan font l'équipe... Photo©MichelSmith

Oui, donc, je m’disais un jour que j’approfondissait la vie en regardant les petits oiseaux : « le jour où mon Carignan aura son « day », à l’instar de Grenache ou du Cabernet, ce sera 1) une grande revanche pour ce cépage tant et tant méprisé ; 2) la fin des haricots, autrement dit l'emprise de la com sur ce pauvre roturier. Mais comme on n'a rien sans com... Eh bien ce jour a été librement instauré sur Facebook d’abord par Sébastian Nickel, un franco allemand amoureux du Languedoc qui a trouvé qu’il y avait là quelque chose d’original à creuser. Et comme il ne se passe pas grand chose autour du Carignan, je l’ai suivi à sa demande, d’abord à Vinisud, puis Mercredi dernier dans le Minervois, chez notre ami Pierre Cros dont les vins ont déjà été décrits dans cette même rubrique.

P2290006.JPG

Une verticale de "Vieilles Vignes" (traduction : vieux Carignan), cela ne se refuse pas ? Photo©MichelSmith

Donc, le 29, c’était le premier Carignan Day. Objectif : qu’il y en ait d’autres et de manière « éclatée », c’est-à-dire en plusieurs lieux répartis en France ou dans le monde. Quelques vignerons amis s’étaient déplacés en même temps que quelques dégustateurs et deux journalistes seulement, André Dominé et moi. On a commencé à « travailler » sur la cuvée « Vieilles Vignes » de Pierre Cros, notre hôte. C’est un Minervois à « très forte » majorité de vignes de carignan, comme on dit pour signifier sa présence quasi exclusive, goûté dans les millésimes allant de 1999 à 2011. Au passage, il ne doit pas y avoir plus de 5 vignerons carignanisés dans le monde à pouvoir proposer un tel examen de leur œuvre. En gros, il y a pas mal de macération carbonique (parfois en totalité) et un élevage en barriques (et un foudre) de plusieurs vins.

P2290014.JPG

Château Bonhomme, un domaine repris depuis peu par Bruno Corca, de Badens. Photo©MichelSmith

Pour ma part, tout était bon, noté avec une moyenne de 3,5 étoiles (sur 5) avec quelques pépites notées autour de 4 étoiles comme le 2000 (élégance, harmonie), le 2002 (complet, superbe fraîcheur), 2004 (frais, équilibré, volubile), 2005 (long, complexe, sur le fruit) et 2010 (distinction, pureté). Parmi les autres belles réussites, les cuvées de Jon Bowen (vin de table dans les Corbières) pour lequel je vous réserve un article à part, du Château Bonhomme et du Domaine Terres Georges (Minervois), l’un déjà décrit dans ces lignes et l’autre sur lequel je reviendrai.

P2290020.JPG

"Le Vieux", du Domaine Gravillas. Photo©MichelSmith

L’autre poids lourd de Badens, Raymond Julien, déjà chroniqué dans ce blog, nous a concocté une mini-verticale (2008, 2009, 2010) du tonnerre avec une préférence pour un 2008 vibrant, frais et élégant qui se vendait il y a peu autour de 8 € départ cave et qui a encore de quoi tenir dix ans ! Autre belle confirmation : le 2008 de Plô Roucarels, vin de pays de la Cité de Carcassonne dont j’avais goûté le 2007 en 2010 et fortement aimé. Enfin, un grand classique du Minervois (vers Saint-Jean-de-Minervois), déjà décrit dans ces lignes, le Domaine du Gravillas, avait délégué John Bojanowski, carignaniste militant de la première heure, avec deux millésimes, 2006 et 2008, d'un carignan planté en 1911. Les deux vins étaient splendides, mais j’ai ressenti un vrai coup de cœur pour le 2008, en tout point magnifique.

P2290031

Carignan versus Cassoulet, le combat continuera l'an prochain à une date indéterminée. Photo©MichelSmith

Bien sûr, j’avais amené exceptionnellement un magnum de Puch 2010 et il restait quantité de flacons à tester sur le cassoulet préparé par Pierre Cros et ses assistants. J’avais simplement oublié que l’accord cassoulet/carignan, un mariage tout ce qu’il y a de plus naturel, simple et régional, était d’une évidence telle qu’il s’imposera désormais lors du  prochain Carignan Day !

Smith-Cinq-6211.JPG

L'embarras du choix... Photo©MichelSmith

Vous pouvez voir la galerie photo de cet événement « interplanétaire » et de bien meilleures photos que les miennes en allant sur le site du photographe Jacques Combe. Et s'il vous manque un mot de passe, utilisez "badens". 

Michel Smith

Par les5duVin - Publié dans : Carignan Story (feuilleton) - Communauté : Les Amis des 5 du Vin
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés