Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • Le blog de les5duvin.over-blog.com
  • : Cinq passionnés du breuvage de Bacchus parlent du vin sous toutes ses facettes.
  • Contact

POURQUOI CE BLOG?

Ce blog est né de l'heureux hasard d'une rencontre, en 2010, au Salon des Vins de Loire d'Angers, autour d'un verre de rosé de Bourgueil - celui de Pierre Jacques Druet. Il y avait là cinq "plumitifs" du vin. Le rosé aidant, l'idée a germé de créer un espace commun.
Parce qu'à cinq, on peut aborder plus de thèmes.
Parce qu'on peut débattre.
Parce qu'on peut partager. Des coups de coeur, des coups de gueule, de l'expérience.
Et qu'est-ce que le vin sinon une boisson de partage?
De ces cinq, certains sont déjà des blogueurs confirmés, d'autres non.
Comme il y a les 5 sens, il y  a maintenant les 5 du Vin.

Les 5 du Vin

Recherche

QUI SOMMES-NOUS?

David Cobbold (Eccevino) est le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa. Il a reçu en 2011 le Wine Blog Trophy pour  son blog, More than Just Wine.

Jim Budd, sujet de sa Gracieuse Majesté, est journaliste pour diverses revues britanniques. Amoureux des vins de Loire, il leur consacre un blog, Jim's Loire, primé en 2009 du Wine Blog Trophy.

Hervé Lalau est un journaliste français écrivant pour diverses revues et sites français, belges, suisses et canadiens. Son blog "Chroniques Vineuses" lui a valu le Wine Blog Trophy en 2010.

Michel Smith, PourLeVin, est un journaliste français établi en Roussillon, travaillant pour diverses revues et guides en France. Il s'intitule lui-même "Journaliste en Vins et autres Plats de Résistance".

Marc Vanhellemont est un journaliste belge travaillant pour divers magazines en Belgique et en France. Incontournable, sauf par la face nord.

Archives

Le Calendrier des 5

Retrouvez vos chroniqueurs préférés grâce à notre fameux Calendrier

Lundi: Cobboldday
Mardi: Buddday
Mercredi: Lalauday
Jeudi: Smithday
Vendredi: Vanhellemontday

Pages

The Famous 5

Vous voulez-en savoir plus sur nous? Nos portraits se trouvent en rubrique The Famous 5.

Responsabilité

Les textes signés n'engagent que leur auteur.

Copyright

Sauf mention contraire, les textes et photos sont protégés par le Copyright de chaque auteur, individuellement pour les articles signés, ou collectivement pour les articles coopératifs des 5 du Vin.

Jim Budd's photographs are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-No Derivative Works 2.5 UK: Scotland License.
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 00:25

Avec un nom comme ça, «La Friandise», on s’attend à être séduit. Que dis-je, à succomber.
Surprise: le premier nez est très discret. Avec un peu de patience, pourtant, les fruits arrivent, en rangs serrés. Framboise acidulée, un peu comme ces bonbons « La Pie Qui Chante » de mon enfance. Et puis des notes de sous-bois de réglisse et d’épices. Vous avez dit «épices» ? C’est ce qui domine justement en bouche, avec le cuir. Celle-ci n’est pas très longue, le vin finit un peu sur l’alcool, mais sans déchoir.

Bouzons.JPG

La Friandise des Bouzons, millésime 2008

Alors, le «contrat» est-il rempli, le friand est-il au rendez-vous ? Oui et non.
Certes, l’aération lui donne du nez – ce type de vin est toujours meilleur le deuxième jour.  Mais la bouche manque un petit peu de peps à mon goût. 

Je m’attendais à un bon gros poutou gourmand à pleines lèvres, je n’ai eu droit qu'à une petite bise sur la joue. Ce n'était pas "Friandise", c'était plutôt "Coquetterie".

Bon, attention, ça n’a rien de désagréable… D'ailleurs, ma femme et moi avons vidé la bouteille en trois repas, et avec un peu plus de plaisir à chaque fois. Vous n'avez qu'à regarder la photo ci-dessus, non seulement la bouteille est vide, mais l'étiquette a été bien baptisée...

Quelques jours plus, tard, avec Alain Leygnier, mon confrère français, et nos familles respectives, nous faisons un sort à sa grande soeur - la grande soeur du vin, pas celle d'Alain, je vous rassure. Une cuvée qui, pour n'être pas "officiellement" friande sur l'étiquette, nous semble pourtant l'être dans le verre. Réglisee, fruits noirs bien mûrs, boisé très léger, un ravissement général

Ah, j’oubliais, amis lecteurs, ces deux vinx, c’est un peu grâce à vous que nous les avons dégustés (et bus, en l’occurrence). Les propriétaires du Domaine des Bouzons (Côtes du Rhône) sont des aficionados de ce blog, et c’est en lisant un de leurs commentaires que j’ai eu l’envie de connaître leur vin au nom affriolant…

Je leur devais bien ce petit commentaire, non? D'autant que le vin, ça va moins vite à faire qu'à boire et à commenter...

80% grenache, 15% syrah, 5% counoise.

Hervé Lalau

Partager cet article

Published by les5duvin
commenter cet article

commentaires

Claudine 16/08/2010 09:34


Cher Monsieur,
Il est vrai que notre Friandise 08 est épicée, ceci en raison des 5% de Counoise, elle se marie enfin elle se mariait avec l'agneau et autres plats épicés, mais il n'y en a plu, aussi il y a
maintenant la 2009 tout en confiture de fruits, comme disent nos clients qui l'ont goûtée, elle porte bien son nom.Je vous invite d'ailleurs lors de vos prochaines ballades à venir la déguster au
domaine.
Claudine


Luc Charlier 29/07/2010 09:29


Ton dernier § parle d’or, Ô sagace Hervé !
Je suis passé par tous les stades, du néophyte initié par une grand-mère experte et excessive à celui de modeste producteur, via les clubs d’oenophiles, les achats groupés, la chronique, la revue
de textes, oui, même l’enseignement.
Et je confirme : si tous ceux qui parlent, écrivent ou filment avaient tenté eux-mêmes de « faire » du vin, on entendrait moins d’âneries, on lirait moins de sottises et il se gâcherait moins de
pellicule ou de pixels.
En même temps, les mauvais ingénieurs font les prof. de math, les mauvais footballeurs deviennent sélectionneurs, les piètres poètes sont critiques littéraires, les fats se prétendent «
connaisseurs ». Il y en a même qui publient des guides (Allusion ? , mais non / mais si).


Hervé 28/07/2010 09:50


Mon chien s'appelle modération (cf Jim)


Michel Smith 28/07/2010 09:24


Une bouteille en trois repas !!! Moi c'est au mieux une bouteille par repas, surtout si je suis accompagné... Va falloir mettre les bouchées doubles mon cher Hervé... Surtout si tu as l'appui de
"notre cher confrère" Alain !
Salut la compagnie !